Les tortures dans les prisons en Chine

Lorsqu’on parle de « torture », nous, occidentaux, visualisons ce qui nous a été montré dans des films sur le moyen âge, ou bien nous imaginons tout ce qui nous effraie comme pouvant être une torture et il est évidemment bien difficile pour nous, vivant dans des pays libres et modernes et dans lesquels la torture est interdite, de se faire une idée concrète de ce que sont les tortures que subissent certains prisonniers dans les geôles en Chine.

Les rares prisonniers qui sont sortis de ce système carcéral extrême ont pu témoigner : ils nous offrent une occasion réelle de comprendre ce qui se passe pour les pratiquants de Falun Gong lorsqu’ils sont emprisonnés. L’illustration suivante montre quelques-unes des multiples tortures qu’ils subissent ; les positions montrées sont insupportables, tant par la contrainte qu’elles induisent pour le corps, que par leur durée : certaines personnes sont maintenues dans ces positions plusieurs heures, voire plusieurs jours d’affilée, sans pouvoir manger, boire, dormir ou se rendre aux toilettes.

Les liens sont serrés au maximum de ce que la personne peut endurer, ne laissant ainsi aucune liberté de mouvement, écorchant les membres. Les blessures sont parfois profondes et mettent longtemps à cicatriser, quand elles ne mènent pas à la mort

Le but de ces traitements inhumains ? Faire en sorte que les pratiquants renoncent à leur croyance. Tout est mis en place par le régime totalitaire chinois pour éradiquer le Falun Gong (un « plan zéro » a été mis en place il y a un an afin qu’il ne reste plus un seul pratiquant dans toute la Chine) et les tortionnaires sont encouragés, voire récompensés pour leurs actes. Si un pratiquant de Falun Gong décède de la suite de ses tortures, ce décès sera enregistré comme « suicide », laissant ainsi des hommes qui n’ont plus d’humanité en eux agir en toute impunité.

Il est essentiel de connaître ce qui se passe afin de faire connaître, dénoncer et en appeler aux autorités internationales pour faire cesser ces pratiques inhumaines et dégradantes.

Gros plan sur 10 des tortures subies par Jinhua Yang, pratiquante de Falun Gong en Chine

1. Gavée de Force

Torture: gavé de force

2. Le passage à tabac

Le passage à tabac

3. Assise sur un petit tabouret

Torture : assise sur un petit tabouret

Les tabourets mesurent environ 20 cm de haut et 8 cm de côté. La personne doit s’asseoir les jambes serrées, les mains sur les genoux. Elle n’est pas autorisée à regarder autour d’elle, à bouger ou à changer de position pendant une longue période, habituellement de 7 h à 23 h. À part manger et aller aux toilettes, elle passe la journée entière assise sur le tabouret. Après seulement une heure assis sur le tabouret, l’inconfort se transforme en douleur. La douleur devient atroce, comme d’innombrables flèches qui percent le bas du corps et des vers qui rongent les os. La plupart des victimes développent de l’œdème dans les membres et de l’hypertension artérielle en restant dans la même position pendant si longtemps. Certaines ont des plaies ouvertes, saignantes et suppurantes sur les fesses, d’autres ont les os saillants ou pire encore.

4. Menottée et assise dans une position inconfortable

Torture: menottée et assise dans une position inconfortable

Cette tortue est une variante de la précédente.

5. Menottée et gavée

6. Electrocutée

Torture : l'électrocution

7. Menottée bras derrière le dos

torture : menottée pendant des heures

L’utilisation de menottes pour les mains ou les chevilles ou d’autres entraves pendant de longues périodes, et notamment l’utilisation d’une chaise appelée « chaise de fer ».

8. Forcée à rester face à un mur

torture : forcée à rester face à un mur

9. Attachée et contorsionnée

torture : attaché et contorsionné

Différentes formes, notamment : ‘Diaodiaoyi’(chaise d’immobilisation suspendue)

La personne assise dans cette chaise d’immobilisation ne peut pas s’adosser ou poser ses pieds au sol. Son buste est attaché à une planche et ses mains y sont menottées, immobilisant ainsi le corps entier.

10. Electrocutée et menottée

torture : électrocutée et menottée

Votre action peut contribuer à mettre fin à la persécution

Des dizaines de millions de personnes sont toujours en danger. Donnez votre voix à ceux qui n’en ont pas.