Proposition de Loi déposée par Madame Frédérique Dumas, Députée des Hauts-de-Seine

En Septembre 2020, Madame Frédérique Dumas, Députée des Hauts de Seine a déposé une proposition de loi visant à lutter contre le prélèvement forcé d’organes. Cette proposition de loi, « cosignée par 64 collègues de toutes sensibilités politiques » vise à « faire respecter les règles éthiques du don d’organes par nos partenaires non-européens, notamment la Chine, en matière de coopération scientifique. »

Cette proposition de loi n’ayant pas été débattue à cette date, elle aura toutefois des chances de l’être en Avril prochain mais pour ce faire il faut l’aide et le soutien de chacun pour cette cause urgente.

En effet, des prisonniers de conscience sont régulièrement victimes de prélèvements forcés d’organes en Chine. Il s’agit de Ouïghours, de Tibétains, de Chrétiens n’ayant pas prêté allégeance au Parti Communiste Chinois et surtout de pratiquants de Falun Gong, une sorte de Qigong comprenant une série de mouvements simples, de la méditation et des enseignements basés sur un principe triple : la Vérité, la Bienveillance et la Patience. Cette pratique a tout d’abord été louée et encouragée par le PCC, lorsqu’elle a été présentée par son fondateur Monsieur Li Hongzhi au début des années 1990. Puis, de façon soudaine et brutale, Jiang Zemin, le dirigeant chinois de l’époque, a ordonné de détruire les pratiquants de Falun Gong par tous les moyens, car il était jaloux de la popularité de cette discipline pacifique, qui comptait plus de membres que le PCC lui-même.

Madame Dumas ajoute que « au nom de l’universalité́ des valeurs humaines, en l’absence de toute volonté́ de transparence de la part de la Chine, au nom du « doute certain » et donc au nom du principe de précaution qui doit s’appliquer de manière absolue en matière de bioéthique, les vérifications a priori et a posteriori, du plein respect des règles éthiques par nos partenaires non européens s’avèrent en effet indispensables. »

Madame la députée a réalisé une vidéo dans laquelle elle exhorte Monsieur Macron, Président de la République, à prendre position en faveur de cette loi, afin qu’elle puisse être débattue au plus vite.

Dans cette vidéo, Madame Dumas en appelle également au devoir citoyen de chacun et chacune, et d’ainsi s’engager et prendre position clairement et de ne pas succomber à nos « petites lâchetés » ; chacun peut, en partageant la vidéo et en mentionnant le Président de la République, montrer son intérêt pour une cause à la fois noble et urgente.

Madame Dumas offre ainsi à chacun la possibilité de s’investir de façon simple et claire et donne en référence tous les liens suivants, qui permettront de mieux comprendre la situation génocidaire qui est en train de se dérouler sous nos yeux. 

En relayant l’information et en mentionnant Monsieur Macron dans les commentaires de la vidéo « afin qu’il donne un avis favorable, express, à cette proposition de loi », chacun et chacune pourra se positionner de façon claire et ainsi être acteur dans notre société.

Les prélèvements forcés d’organes en Chine sur les prisonniers de conscience sont inacceptables et doivent cesser au plus vite.

Vous trouverez plus d’informations sur les prélèvements forcés d’organes ci-dessous :

https://chinatribunal.com

https://endtransplantabuse.org

http://www.david-kilgour.com/…/Kilgour-Matas-organ…